Liens

Vidéos 

Liens 

Viktor Frankl : un inspirateur précieux non seulement pour améliorer mon anglais : ) mais aussi dans mon travail et ma vie, par son humour, sa profondeur, sa simplicité, son amour de la vie. Et cet accent ...

"Overestimating man, we promote him where he really is : if you presuppose there must be a spark of search for meaning, then you will make him become what he's principally capable of becoming."

"Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être, et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être. Goethe

Cette vidéo et la joie* visible du musicien ont le don de me mettre en joie, je ne m'en lasse pas.

Et nous,  comment jouons-nous notre propre musique dans le concert de la vie ?

Pour Bergson, la joie* annonce que la vie a gagné du terrain.

« Les philosophes qui ont spéculé sur la signification de la vie et sur la destinée de l’homme n’ont pas assez remarqué que la nature a pris la peine de nous renseigner là-dessus elle-même. Elle nous avertit par un signe précis que notre destination est atteinte. Ce signe est la joie*. Je dis la joie, je ne dis pas le plaisir. Le plaisir n’est qu’un artifice imaginé par la nature pour obtenir de l’être vivant la conservation de la vie ; il n’indique pas la direction où la vie est lancée. Mais la joie annonce toujours que la vie a réussi, qu’elle a gagné du terrain, qu’elle a remporté une victoire : toute grande joie a un accent triomphal.

 

Or, si nous tenons compte de cette indication et si nous suivons cette nouvelle ligne de faits, nous trouvons que partout où il y a joie, il y a création : plus riche est la création, plus profonde est la joie. La mère qui regarde son enfant est joyeuse, parce qu’elle a conscience de l’avoir créé, physiquement et moralement. Le commerçant qui développe ses affaires, le chef d’usine qui voit prospérer son industrie, est-il joyeux en raison de l’argent qu’il gagne et de la notoriété qu’il acquiert ? Richesse et considération entrent évidemment pour beaucoup dans la satisfaction qu’il ressent, mais elles lui apportent des plaisirs plutôt que de la joie, et ce qu’il goûte de joie vraie est le sentiment d’avoir monté une entreprise qui marche, d’avoir appelé quelque chose à la vie.

 

Prenez des joies exceptionnelles, celle de l’artiste qui a réalisé sa pensée, celle du savant qui a découvert ou inventé. Vous entendrez dire que ces hommes travaillent pour la gloire et qu’ils tirent leurs joies les plus vives de l’admiration qu’ils inspirent. Erreur profonde ! On tient à l’éloge et aux honneurs dans l’exacte mesure où l’on n’est pas sûr d’avoir réussi. »

H.Bergson, L'Energie spirituelle, Ed Payot 2012

Ici aussi, la vie gagne du terrain. Merci Renaud. Cette chanson vient parler de ce qui anime le coeur de ma pratique : faire vivre les mots. 

En nous livrant les récits de leurs difficultés et de leurs joies, les personnes de tous âges que nous recevons ne deviennent-elles pas elles aussi les auteurs de poèmes, de chansons, de brûlots ? Les mots et les silences qu'elles nous font l'honneur de nous confier, ouvrent des mondes plus beaux, non parce qu'ils sont plus parfaits, mais parce qu'ils témoignent de leur vie dans ce qu'elle a de plus vibrant, libre et vivant.

... Poèmes, chansons, brûlots, vous ouvrent des mondes plus beaux 
Des horizons toujours nouveaux, qui vous éloignent des troupeaux 


Et il suffit de quelques mots, pour toucher le cœur des marmots, 
Pour apaiser les longs sanglots, quand votre vie part à vau-l’eau 
Quand votre vie part à vau-l’eau. 

C’est un don du ciel une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses. 

" La croissance d'"une personne ne se fait pas d'une façon linéaire, sans crise. La métaphore du serpent qui change de peau ou du crabe qui perd sa carapace pour grandir montre que ces animaux se trouvent alors dans une période de crise, de vulnérabilité transitoire ("le crabe mou") pour grandir". 

Yves Doutrelugne 

CONTACT

Pour toute question,
adressez un message à:


mathildefriedberg@gmail.com
 

ou par téléphone au
Tel: 06 12 29 69 22

@mathildefriedberg - Tous droits réservés